RENCONTRE AVEC L'ENFANT



 

« Lorsque l'enfant paraît » dans mon bureau, j'éprouve toujours un peu le trac, émoi suscité par ce « grand personnage » que symbolise le petit de l'homme...

 

D'emblée, la première rencontre s'établit sur un mode d'échange entre l'enfant et moi: nous jouons avec les lettres, les couleurs, le monde du graphisme qui les accompagne...

 

Ensuite, on aborde l'expression, sous toutes ses formes; la découverte artistique, la réappropriation sensorielle, l'imagination qui répond à un besoin de merveilleux et de créativité originale -

 

Cette démarche à visée thérapeutique non subordonnée à une observation clinique, appelle l'enfant à entrer en contact avec « sa part manquante », si tel est son souhait, sans passer, à l'instar de la psychanalyse, par la reviviscence des traumatismes passés.

 

A partir de là, je pars de son point sensible , par exemple l'attrait pour la période du « Jurassique », l'important étant de trouver la possibilité d'utiliser la disponibilité de chaque enfant là où elle se trouve...

 

la disponibilité de chaque parent aussi ! Parents avec lesquels la communication s'établit par un partage réciproque, de façon périodique et régulière.

 

Gardons à l'esprit que les parents ont la charge d'élever (dans tous les sens du terme) leurs enfants mais que les enfants ont pour responsabilité de faire grandir leurs parents …

 

Autre chose à laquelle je tiens particulièrement, c'est de n'attendre aucun résultat sur le plan scolaire, de la part de l'élève ; ce qui m'importe, c'est avant tout, son mieux-être; une vie affective plus joyeuse et sereine car souvent, la situation s'équilibre tout naturellement lorsque le temps de maturation et le rythme d'évolution propres à chacun sont respectés.

 

L'enfant, par la suite, assume plus volontiers chacune de ses facettes, en s'acceptant mieux.  Il se fie plus volontiers à son ressenti ou personnalité authentique, tout en renforçant sa confiance en lui et en Sa vie...