graphopédagogie



 

Cette nouvelle approche qui aborde l'enfant dans son unité et sa diversité en l'aidant à être mieux à l'école et dans sa vie a pour point de départ la graphothérapie ou rééducation de l'écriture.

 

Je me suis cependant toujours refusée de rééduquer le symptôme que traduit une écriture malaisée ou dysgraphique chez un élève car elle peut présager un trouble réactionnel lié à son histoire.

 

Préférant considérer la personnalité de l'enfant dans son ensemble avec pour maîtres-mots, la créativité et de l'expression libre, j'ai très vite pu constater que ce concept fonctionnait au-delà de toute espérance.

 

Cette façon d'entrer en relation avec l'enfant qui est davantage axée sur la composante affective et sensorielle de la personnalité a donné naissance à une autre façon d'aborder les apprentissages, conduisant à un  nouveau type de "ré-enseignement" s'adressant au fondamental et porteur d'espoir auprès de nombreux enfants d'aujourd'hui.

 

J'ai baptisé cette nouvelle approche  : graphopédagogie.

 

D'autre part, les activités proposées pour la plupart sous forme de jeux ludiques couplés à des exercices  plus scolaires, ont pour objectif, entre autres, de rééquilibrer les hémisphères cérébraux, en stimulant le cerveau droit et ses intelligences multiples : pratiques, émotionnelles, sensibles.

 

En effet, un nombre croissant d'élèves « paressant » pourtant intelligents, voire plus intelligents que la moyenne, mais en dysharmonie (dys-lexie, graphie, calculie etc.), sont pour la plupart bloqués dans leurs apprentissages par des méthodes nécessitant de bonnes facultés d'analyse et d'abstraction.

 

Trop souvent, c'est le cerveau gauche (analytique) qui est sollicité à l'école, ce qui empêche l'enfant à dominance cerveau droit - qui perçoit les choses de façon plus globale et concrète - d'accéder à toutes ses potentialités.

 

Par la pluridisciplinarité de son approche, la graphopédagogie favorise la faculté de créer, d'inventer, d'innover ;l'imagination, la confiance en soi, l'expression artistique avec la liberté de s'exprimer par le dessin, la peinture, l'expression manuelle avec la terre glaise, le sable, le sel marin, l'eau, bref, 

                                           … avoir le plaisir d'être l'auteur de ses œuvres artistiques, scolaires, sociales...

 

L'enfant qui accède à une bonne intégration des différents pans de sa personnalité s'oriente naturellement vers le mouvement progressif de la vie qui l'invite à rencontrer son monde intérieur et ose ensuite explorer le monde alentour..

 

La Graphopédagogie développe aussi la créativité de l'enseignant !